Général

Le nouveau satellite de chasse aux planètes de la NASA envoie sa première image de test

Le nouveau satellite de chasse aux planètes de la NASA envoie sa première image de test


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

TESS (Transiting Exoplanet Survey Satellite), le satellite interplanétaire de la NASA développé pour rechercher des planètes semblables à la Terre, a envoyé sa première image. TESS a été lancé le mois dernier par la NASA, et il est chargé de surveiller la planète avec des étoiles brillantes afin que leurs détails puissent être cartographiés et étudiés.

Avec le temps, TESS pourra se connecter aux exoplanètes qui ont un soleil et ont des caractéristiques similaires à celles de la Terre. Cela nous permettra de savoir si d'autres planètes sont capables de supporter la vie.

TESS va surveiller plus de 200 000 étoiles et étudier si elles montrent une baisse soudaine de luminosité. Cette baisse de luminosité peut être attribuée aux planètes en orbite juste devant elles.

Par conséquent, TESS a un moyen facile d'identifier les étoiles avec les planètes et peut trouver leur emplacement.

Le satellite est capable d'enregistrer 1500 exoplanètes en transit, et environ 500 d'entre elles seront des planètes semblables à la Terre. TESS utilise quatre caméras CCD à large champ de vision.

Récemment, TESS a renvoyé une image de l'espace étoilé, et c'est à couper le souffle. L'image a capturé le bord de la nébuleuse de Coalsack dans le coin supérieur droit, et l'étoile brillante Beta Centauri est visible sur le bord inférieur gauche.

Si vous vous demandez combien d'étoiles sont présentes sur cette image, le nombre approximatif sera supérieur à 200 000. Cette image représente le champ d'étoiles situé autour de la région du Centaure.

Nous savons tous que l'espace est vaste et qu'il y a des milliards d'étoiles. Mais cette image nous montre à quel point nous sommes minuscules par rapport à notre galaxie.

Cette nouvelle photographie est un clic aléatoire, et nous ne pouvons pas réellement utiliser cette image pour une étude scientifique. Lorsque TESS est prêt à affronter la mission de front, il surveillera la zone, soit 400 fois cette image.

L'image est capturée à l'aide de l'une des quatre caméras CCD à large champ de vision embarquées. En utilisant la mission, les quatre caméras fonctionneront en même temps, et la durée totale de la mission est de 27 jours.

TESS voyage actuellement sur son orbite finale. Le 30 mai, le dernier moteur s'engagera, et le satellite suivra sa trajectoire sur un cercle très excentrique. Une fois que le satellite de chasse à la planète atteint avec succès cette orbite, tous les systèmes du satellite seront mis en marche.

Le satellite renverra alors des images de haute qualité vers la Terre lorsqu'il se trouve au point le plus proche de la Terre. Ces images seront utilisées à des fins de recherche et permettront de découvrir des planètes semblables à la Terre dans notre galaxie.

La première image de TESS est attendue en juin. À partir de là, les chercheurs de la NASA peuvent surveiller ces images pour détecter toute diminution momentanée de la lumière des étoiles.

TESS n'est pas la première tentative de la NASA pour découvrir des exoplanètes. Le télescope spatial Kepler de la NASA a également été en mission pour repérer et étudier les exoplanètes autour de nous.

Actuellement, il a couvert environ 70% des 3700 exoplanètes connues.


Voir la vidéo: Rediffusion Lancement SpaceX - NASA DM-2: Tentative 2! (Mai 2022).