Général

Un nouveau robot en évolution apprend à traverser les épreuves et les erreurs

Un nouveau robot en évolution apprend à traverser les épreuves et les erreurs


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Un nouveau robot développé par les ingénieurs de l'Université d'Oslo a maintenant la capacité de s'enseigner à marcher en évoluant par essais et erreurs. Le robot, appelé Dyret, est décrit dans une étude intitulée "Self-Modifying Morphology Experiments with DyRET: Dynamic Robot for Embodied Testing".

«Les robots doivent être capables de s'adapter à des environnements complexes et dynamiques pour une adoption généralisée, et l'adaptation du corps pourrait produire des robots plus flexibles et robustes», déclare le document. «Les travaux antérieurs sur la morphologie dynamique des robots se sont concentrés sur la simulation, la combinaison de modules simples ou la commutation entre les modes de locomotion. Cet article présente une approche alternative: l'auto-reconfiguration automatique de la morphologie sur un robot matériel à quatre pattes.

Dyret en action

Une vidéo fournie avec le papier montre les compétences impressionnantes du robot et décrit son fonctionnement. Le robot est montré en train de s'adapter à un nouveau terrain.

Dyret le fait en déplaçant son poids corporel et en prenant différentes mesures. Souvent, cela tombe, mais c'est aussi un pas dans la bonne direction.

Des capteurs de mouvement enregistrent les mouvements du robot permettant à Dyret de choisir ceux qui ont réussi. La machine est également conçue pour s'arrêter de bouger excessivement lorsqu'elle est faible.

À ce stade, Dyret raccourcit ses jambes afin de déplacer des membres plus courts et de préserver l'énergie. La capacité du robot à surveiller et à s’adapter à son terrain et à son espace fait qu’il s’inscrit dans une nouvelle tendance appelée robotique évolutive.

Un domaine passionnant de la robotique

La robotique évolutive est un nouveau domaine de recherche technologique, basé sur des principes néo-darwiniens, qui utilise le calcul évolutif pour générer des robots évolutifs capables de s'adapter à leur environnement grâce à un processus similaire à l'évolution naturelle. Compte tenu des applications potentielles de ce domaine, il est surprenant qu'il n'ait pas évolué plus tôt.

Selon un article du journal de presse du MIT, c'est parce que la robotique évolutionniste a été en proie à des problèmes de calcul. Les auteurs ont déclaré les complications comme suit: "(1) le problème du bootstrap, (2) la tromperie et (3) le rôle du codage génomique et de la cartographie génotype-phénotype dans l'évolution des contrôleurs pour des tâches complexes."

Les auteurs ont également déclaré que l'absence de pratiques de recherche normalisées dans le domaine contribuait à entraver l'adoption généralisée de la technologie. Ils ont suggéré des pistes de recherche potentielles qui pourraient soutenir «l'établissement de la robotique évolutive comme approche canonique pour l'ingénierie des robots autonomes».

Le temps nous dira comment la robotique évolutive se développera, mais pour l'instant, le domaine semble au moins prospérer à l'Université d'Oslo.

Dyret est dirigé par Tønnes Nygaard, un robotique du projet Engineering Predictability With Embodied Cognition à l'Université d'Oslo. Les expériences de la machine ont été principalement réalisées en laboratoire, avec quelques tests préliminaires réalisés en extérieur.

Le projet Engineering Predictability With Embodied Cognition déclare que son objectif "est d'exploiter la forme de divers systèmes pour développerprédictif modèles de raisonnement comme alternatives aux réactif systèmes. "


Voir la vidéo: Conférence Cure Zen Détox Aromatic avec Nelly Grosjean et Didier Santiago (Mai 2022).